Déclaration / Declaration

Nous estimons que / We contend…


  • L’épanouissement de l’humain ne se limite pas à sa santé physique, ou à sa soi-disant sécurité. Les politiques gouvernementales doivent tenir compte du fait qu’une vie humaine représente bien davantage.
  • L’éducation publique ne doit pas servir à faire de l’endoctrinement politique. L’enseignement universitaire doit pouvoir être libre d’inculquer des outils en matière de pensée critique à l’égard de politiques gouvernementales, de même qu’en faveur d’un débat ouvert et éclairé.
  • Le fait d’exagérer une menace pour la santé ou pour la sécurité, dans le but d’exploiter le sentiment de peur qui en résulte, tout en anéantissant la dissidence au moyen de la censure, de même que le fait d’exercer des pouvoirs spécialement réservés aux situations d’urgence constituent des moyens illégitimes de modifier les politiques.
  • Il n’est absolument pas acceptable que des expériences soient menées sur des humains, tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’enfants. Le principe du consentement libre et pleinement conforme est non négociable.
  • Les passeports vaccinaux de même que le code qui identifie chaque individu enfreignent nos droits fondamentaux et nos libertés.
  • Il est urgent de mener des enquêtes systématiques sur les dommages causés par les politiques et les produits de lutte contre la pandémie, ou par d’autres mesures de “crise”. Les auteurs de crimes doivent être poursuivis et des réparations doivent être accordées.
  • Human flourishing cannot be reduced to bodily health or supposed security. Public policy must reflect the fact that there is much more to human life than that.
  • Public education is not for political indoctrination. Backed by robust academic freedom, it must supply tools for critical thinking about public policy, in support of open, well-informed debate.
  • Exaggerating a threat to health or security in order to cultivate and exploit fear, while crushing dissent through censorship or the perpetual exercise of “emergency” powers, is an illegitimate means for effecting political change.
  • Experimenting on human beings, particularly children, is entirely unacceptable. The principle of free and fully conformed consent is non-negotiable.
  • Vaccine passports and mandatory identity codes are unjustifiable infringements on fundamental rights and freedoms.
  • Systematic investigation of damages done by pandemic polices and products, or other “crisis” measures, is urgently required. Perpetrators of crimes must be prosecuted and reparations made.

Nous exigeons / We demand…

  1. Mettre fin immédiatement à l’état d’urgence. Rétablir l’obligation de rendre des comptes et lancer une enquête officielle sur les procédures et les résultats des récentes politiques de santé publique.
  2. Révoquer toutes les lois et tous les statuts qui permettent une utilisation prolongée des pouvoirs d’urgence. Séparer le droit de déclarer ou de maintenir l’état d’urgence du droit et de la responsabilité d’exercer les pouvoirs d’urgence.
  3. Rétablir l’ancienne définition du terme « pandémie » qui comprenait un critère de gravité. Préciser les normes de justification pour déclarer une urgence sanitaire ou sécuritaire et les exigences pour y répondre.
  4. Annuler et prévenir la politisation de la médecine. Prévoir une surveillance civile non partisane du système médical, avec des objectifs mesurables en termes de capacités et de résultats.
  5. Révoquer les mandats coercitifs. Restituer la responsabilité de la décision médicale aux patients et à leurs médecins, dans le respect du principe de l’autonomie corporelle.
  6. Annuler les passeports vaccinaux et les systèmes de surveillance en général. Respecter les lois sur la protection de la vie privée et les droits et libertés prévus par la Charte, notamment la liberté de mouvement et d’association.
  7. Répudier la guerre psychologique, l’influence sur le comportement et la censure. Renforcer la liberté d’expression, le débat scientifique ouvert et la conversation publique ouverte à toutes les parties des débats importants.
  8. Cesser tous les efforts pour punir la dissidence pacifique, que ce soit par action de l’État ou par procuration par le biais d’associations professionnelles telles que les collèges de médecins et de chirurgiens. Rétablir le droit et le devoir des professionnels de la santé d’émettre des jugements médicaux indépendants.
  9. Annuler les licenciements causés par les injections obligatoires. Rétablir les emplois de ceux qui ont été licenciés pour des raisons politiques ou de « santé publique ».
  10. N’autorisez pas, ne donnez pas de licence et ne faites pas la promotion de produits insuffisamment testés, en particulier ceux qui ont des effets potentiellement irréversibles. Fournir un accès complet aux médicaments courants et aux traitements éprouvés.
  11. Ne jamais s’engager dans l’expérimentation médicale sur des enfants ou sur toute personne incapable d’offrir un consentement pleinement éclairé. Respecter le Code de Nuremberg, la Déclaration d’Helsinki, la Déclaration Universelle sur la Bioéthique et les Droits de l’Homme, ainsi que tous les droits de conscience, les droits religieux et les droits parentaux.
  12. Cessez d’ignorer les personnes qui ont subi des blessures ou sont décédées à la suite d’injections, ou celles qui ont subi des dommages à la suite de blocages. Indemnisez-les, aidez-les et traduisez en justice les personnes pénalement responsables de leur préjudice.
  13. Rejeter l’imposition d’une « nouvelle normalité », en particulier celle conçue par des parties non responsables dans le cadre de ce que l’on appelle les partenariats public-privé mondiaux. Réaffirmer la souveraineté nationale.
  14. Démanteler tout monopole, public ou privé, qui interfère avec les droits constitutionnels ou avec le libre échange des informations, des biens, du travail et de la rémunération du travail. Respecter le principe de subsidiarité, le droit à la propriété personnelle et la liberté de ne pas participer à des systèmes d’identité codés.
  1. End the State of Emergency immediately. Restore the obligation of accountability and launch a formal investigation into the procedures and results of recent public health policies.
  2. Repeal every Act or statute that permits extended use of emergency powers. Separate the right to declare or maintain emergency status from the right and responsibility to exercise emergency powers.
  3. Revert to the older definition of “pandemic” that included a severity criterion. Specify the standards of justification for declaring a health or security emergency and the requirements for meeting them.
  4. Undo and prevent the politicization of medicine. Provide for non-partisan civilian oversight of the medical system, with measurable objectives for capacities and outcomes.
  5. Revoke coercive mandates. Return medical decision-making to patients and their doctors, with due regard for the principle of bodily autonomy.
  6. Cancel vaccine passports and general surveillance systems. Respect privacy laws and our Charter rights and freedoms, including freedom of movement and association.
  7. Repudiate psychological warfare, behavioural influencing, and censorship. Reinforce freedom of speech, open scientific debate, and public conversation that is open to all sides of important debates.
  8. Cease all efforts to punish peaceful dissent, whether by State action or by proxy through professional associations such as colleges of physicians and surgeons. Re-establish the right and duty of medical professionals to make independent medical judgments.
  9. Reverse firings caused by mandating injections. Restore jobs to those who have been dismissed for political or “public health” reasons.
  10. Do not authorize, licence, or promote inadequately tested products, particularly those with potentially irreversible effects. Provide full access to common drugs and proven treatments.
  11. Never experiment on children or on anyone unable to offer fully informed consent. Respect the Nuremberg Code, the Helsinki Declaration, the Universal Declaration on Bioethics and Human Rights, and all conscience rights, religious rights, and parental rights.
  12. Stop ignoring people who have suffered injury or death from injections, or those who have suffered damage from lockdowns. Compensate them, assist them, and bring to justice those criminally responsible for their harm.
  13. Reject the imposition of a “new normal,” especially one devised by unaccountable parties in so-called Global Public-Private Partnerships. Reaffirm national sovereignty.
  14. Break up any monopoly, public or private, that interferes with constitutional rights or with the free exchange of information, goods, labour, and the reward for labour. Uphold the principle of subsidiarity, the right to personal property, and the freedom not to participate in coded identity schemes.

Signez la Déclaration de Résistance Scolaire Québec

Sign the Quebec Academic Resistance Declaration

NB : Veuillez ne pas signer si vous souhaitez rester anonyme. Les adresses électroniques ne seront pas publiées. Bientôt, la liste des signataires apparaîtra sur une page distincte de ce site, et elle sera mise à jour régulièrement par la suite.

NB: Please do not sign if you wish to remain anonymous. Email addresses will not be published. Soon the list of signatories will appear on a separate page of this site, and it will be updated regularly thereafter.

Présentation par RSQAR pour Unis en Mouvement : Pr. Douglas Farrow

Résistance Scolaire—Québec—Academic Resistance (RSQAR) est un collectif de professeurs et d’enseignants québécois de tous les niveaux du système éducatif qui se sont joints aux étudiants et au personnel de soutien pour lutter contre l’état d’urgence et les pratiques médicales coercitives.

Résistance Scolaire—Québec—Academic Resistance (RSQAR) is a collective of Quebec professors and teachers at all levels of the education system who have joined with students and support staff in fighting against the state of emergency and coercive medical practices.

Nos partenaires / Our Partners

Les photographies des manifestations au Québec sont une gracieuseté de Richard Girgis, Fearless Canada / Photographs featuring demonstrations in Quebec are courtesy of Richard Girgis, Fearless Canada